Bilan de la deuxième semaine de stage de Marie


Ce fut une semaine marquée par la Gigue de Bic et Bac et des génériques des dessins animés des années 80.
 Vous savez les chansons qui restent dans la tête ! 
A l'origine, cela partait d'une bonne intention de Taly qui cherchait à m'enlever de la tête la chanson du Troll Farceur et de l'elfe farci qui est remontée à la simple vision de la BD du Donjon de Naheulbeuk. Mais en fait je me suis fait taper sur les doigts parceque je ne connaissais pas Les Mondes Engloutis ! Au secours ! J'ai la Gigue de Bic et Bac en tête !

Ce qui a été moins drôle c'est apprendre à  calculer la remise et la sur remise, c'est assez compliqué surtout quand on est pas doué en math, que le taux de TVA peut changer et que les libraires se font gruger sur le calcul de la sur remise. 
Mais heureusement j'ai pris des notes.

Pour calculer combien le libraire va payer et donc toucher

1-Partir du Prix de vente TTC (Toute Taxe Comprise)
2-Soustraire la TVA = Prix de vente HT (Hors Taxe)
3-Soustraire la remise du prix de vente HT = Prix d'achat HT

PVTTC - TVA = PVHT
PVHT - LA REMISE = PAHT = ce que paye le libraire


Différence entre "vraie sur remise" et "remise en cascade"

Si le représentant donne 2 vrais points de remise supplémentaires:

Ex: départ = 35% -> 37%

Si le
représentant donne 2% en cascade ou escalier

35% + 2% = 35.7
Avec tout ce que Taly m'apprend je me dis qu'en 6 semaines avec elle j'aurais appris plus de choses intéressantes professionnellement qu'en trois mois à la fac. En plus, elle est plus précise dans ses infos. Lorsqu'elle ma expliqué les différents distributeurs et leurs différents collections de poche c'était quand même vachement plus clair.


Le hic ça a été quand elle a voulu que je fasse la mise à jour du site, mon ordinateur ne détectait pas le réseau Wifi et pas moyen de mettre la main sur le câble Internet. Faut dire que la recherche était ardue avec comme seule indice "un câble vert dans un sac!". Pas évident avec tous les cartons de réserve de Noël dans le bureau.


Du coup comme je n'ai pas pu faire de mise à jour Taly m'a fait lire Propos sur le métier de Libraire sur sa Kobo (un texte gratuit sur Epagine, cliquer ici ) qui donne la parole à sept patrons de librairies reconnues. Il est très interessant car il met bien en perceptive les problématiques rencontrées par toutes les tailles de librairie.

Après elle m'a bien expliqué ce que représentent les nouveautés dans le pourcentage de vente de sa librairie (ce qui fait tomber un très gros apriori sur la sur évaluation de l'intérêt des ventes de nouveautés !).

Mon ressenti de l'objet sur lequel je n’avais jamais lu : le lecture est très agréable et ne fait pas mal aux yeux mais l'objet est trop fin pour moi et je préfère  avoir un livre en main car plus l'impression de tenir un véritable objet avec son poids, son odeur et sa forme.

Sauf que j'ai lu 86 pages en plus de 5 heures, j'ai honte !
Mais j'avoue que les très bons clients qui viennent le samedi m'ont un peu perturbé mais au moins maintenant la librairie est au couleurs de Noël !

Commentaires